Location Bangkok

La capitale thaïlandaise ne laisse personne indifférent. Pleine de l’énergie toute particulière qu’on ne trouve que dans les métropoles asiatiques, cette ville ne s’arrête jamais de vous surprendre. Avec plus de 8 millions d’habitants, Bangkok est plusieurs fois plus importante que tous les autres centres urbains du pays. Les raisons de vivre ici, ou d’y rester quelques semaines ou quelques mois sont nombreuses. À la fois moderne et traditionnelle, Krung Thep de son nom thaï séduit par son dynamisme. Important pôle d’affaire, mais également lieu de passage incontournable pour tous les voyageurs, Bangkok est une plateforme internationale où toutes les nationalités se plaisent à vivre au rythme de la Thaïlande.

 

Les avantages de la vie à “Krung Thep”

On trouve toujours beaucoup d’avantages lorsqu’on aime un pays ou une ville, mais Bangkok ne triche pas ! Il y a réellement beaucoup de points forts à habiter ou à vivre quelque temps dans cette grande ville.

Tout d’abord, c’est effectivement très grand. Au début, on se perd un peu, mais lorsqu’on connaît les grands axes tout devient plus simple. Cette grande taille permet de voyager un peu tous les jours. Chaque rue est une surprise. On trouve des petits marchés tous les kilomètres et des marchés bien plus grands dans chaque quartier. Il y a de nombreux parcs, des centaines de temples, et donc une infinité de balades.

À Bangkok, il y a bien sûr le peuple thaïlandais, réputé pour son sourire et sa “cool attitude”. Ce n’est pas un mythe, les gens sont réellement agréables et il est très facile de dialoguer par geste, en rigolant, même si on ne parle pas la langue. Bangkok est également une ville multiculturelle et on croise toutes les nationalités. C’est forcément enrichissant, que l’on reste quelques jours ou plusieurs mois, on fera toujours des rencontres particulières et uniques.

Le coût de la vie est évidemment bien plus attractif que dans nos pays occidentaux. On peut manger dans les échoppes de rue pour 1€ environ, et c’est généralement très bon. Ce ne sont pas des vendeurs qui changent de place tous les jours, ils reviennent au même endroit chaque matin et ils ont donc une clientèle à séduire. Les transports ne sont pas chers du tout, et pour se loger, j’y reviendrais plus bas, mais on peut là encore trouver de très bons hôtels ou des appartements à des tarifs vraiment avantageux.

Le shopping est une activité privilégiée à Bangkok. Pour cause, des dizaines de centres commerciaux géants où on retrouve toutes les marques du prêt-à-porter, de l’entrée de gamme jusqu’aux produits de luxe. Vous trouverez absolument tout ce que vous souhaitez et très facilement. C’est évidemment sans compter sur les marchés gigantesques où vous aurez droit à une carte d’orientation à l’entrée pour vous aider à vous repérer tellement c’est immense.

Enfin, la vie nocturne à Bangkok enchante les plus fêtards. Plusieurs quartiers s’embrasent toutes les nuits sans exceptions. Il y a de nombreux bars originaux, des clubs sur les toits des immeubles, des boites de nuit pour tous les goûts musicaux, bref, si vous aimez la fête alors vous ne vous ennuierez jamais.

Les meilleurs quartiers de Bangkok – Où se loger

La jungle urbaine de Bangkok peut surprendre au départ. Il est donc primordial de choisir correctement un quartier pour ne pas être trop loin de tout. Il y a 4 quartiers principaux où les expatriés et les voyageurs trouveront plus facilement leurs repères.

Sukhumvit

Plus qu’un simple quartier, il s’agit d’un des axes principaux de Bangkok qui traverse le centre de la ville du nord au sud. On y trouve le BTS ou Sky Train, qui est un métro aérien permettant de se déplacer très facilement. Les quartiers sont nombreux sur cet axe, il y a Asoke et Nana, où se trouvent quelques centres commerciaux et une vie nocturne assez trépidante, mais aussi Siam plus chic ou Udomsuk plus jeune, avec des bars et pleins de restaurants sympas. Vous pouvez également vous éloigner un peu du centre vers Bearing ou Bang Na, où c’est un peu plus calme, plus “thaï”, tout en restant à quelques minutes du centre.

Il faut savoir que plus vous restez au centre de Sukhumvit et plus la vie est chère. C’est évidemment le cas de toutes les métropoles. C’est un passage obligé pour tous les voyageurs, et même si vous habitez à Bangkok vous irez forcément très souvent à Sukhumvit pour manger, aller au cinéma ou en soirée.

bangkok location pas cher

Khao San Road

Autrefois ce quartier réunissait les marginaux fumeurs de marijuana venus de toute la planète. Aujourd’hui c’est assez différent, la police étant beaucoup plus sévère sur la consommation de drogue, mais l’esprit routard est toujours de la partie. La vie n’est pas chère, notamment les logements, et c’est l’endroit idéal pour faire des rencontres de voyage et pourquoi pas se mêler à quelques groupes.

C’est un quartier très festif mais sans la prostitution que l’on trouve sur certaines zones touristiques du pays. Il règne ici une très bonne ambiance, conviviale et c’est un lieu incontournable lorsqu’on reste quelques semaines en Thaïlande. Pour vivre plusieurs mois, ce n’est en revanche pas l’idéal. C’est un peu loin du centre de Bangkok, et c’est assez bruyant. Khao San Road est en réalité le lieu parfait pour débuter son road trip. On y rencontre d’autres voyageurs qui ont déjà parcouru le pays et qui donnent donc quelques conseils et quelques adresses sympas. C’est la zone où il y a le plus d’étrangers, et on croise finalement assez peu de Thaïlandais, voilà pourquoi généralement on n’y reste pas indéfiniment.

Bang Rak et Silom

Bang Rak signifie littéralement « village de l’amour ». Il se situe à côté du Lumpini Park qui est un des plus grands parc de Bangkok. C’est ici que se trouve Silom road avec son quartier rouge très touristique portant le nom de Patpong. Le centre de Bang Rak s’adresse à une clientèle assez huppée, et de nombreux occidentaux habitent ici pour leurs affaires. Silom est en revanche plus populaire, avec des locations de logements à des prix plus attractifs.

Ici les restaurants sont nombreux, dont certains avec vue sur le fleuve. Les marchés sont assez touristiques, et donc les prix plus élevés qu’ailleurs. Attention à Patpong, les « sex show » sont nombreux et les arnaques également. On peut vous forcer la main pour entrer dans un bar, et vous demander de l’argent après quelques danses sans ne vous avoir rien précisé au préalable. C’est sur Silom Soi 4 que vous trouverez les endroits où sortir en toute sérénité. Les prix sont très corrects mais il faut être habillé selon les exigences des boites de nuit en question.

Ratchadapiseck Road

Cet axe délivré par le MRT, le métro souterrain de Bangkok, est en pleine expansion. On trouve des condominiums à des prix très intéressants que ce soit pour quelques jours ou pour plusieurs mois. Les centres commerciaux sont nombreux, les petits marchés également, et il y a de nombreux endroits très sympas pour faire la fête. C’est vraiment un quartier vivant, où il fait bon de se balader. En s’écartant dans les petites rues perpendiculaires à Ratchadapiseck, on retrouve du calme et on entend les oiseaux chanter.

C’est donc un bon moyen d’être proche du centre de Bangkok, en s’éloignant de quelques inconvénients. Il y a des hôpitaux et des écoles sur l’axe, et on est à quelques minutes des voies rapides qui mènent aux aéroports ou aux gares de bus. On peut donc sortir de Bangkok très facilement lorsqu’on le souhaite.

bangkok location pas cher

Quel budget pour une location à Bangkok ?

Tout dépend du temps passé, du quartier choisi et de la superficie du logement. Au centre de Bangkok, dans des grands hôtels de renom comme le Rembrandt Hôtel, le Sofitel ou le Hilton, les prix sont évidemment élevés, mais tout de même moins que dans les villes occidentales possédant des hôtels des mêmes chaînes. Si vous souhaitez rester quelques nuits dans un hôtel de luxe, il est évident que ça vous coûtera moins cher de le faire à Bangkok plutôt qu’à New-York ou Paris.

Dans les quartiers touristiques, notamment à Khao San Road, on trouve des chambres à tous les prix et donc même à des prix très bas. Il y a ainsi des chambres à 350 Bahts, soit moins de 10€ par nuit. Bien évidemment, il est possible de trouver des appartements ou des condominiums qui se louent à la semaine, au mois, au semestre ou à l’année. Plus vous restez longtemps et plus le prix par mois est bas. Il y a des établissements très connus, généralement avec piscine et salle de sport, comme Lumpini ou D-Condo, avec des prix intéressants pour des chambres d’environ 30 m² entièrement équipée. Il faut compter entre 150€ et 300€ par mois, selon le quartier. Vous vivrez ici dans des lieux où la plupart des habitants sont thaïlandais, et c’est donc une bonne immersion dans le pays et sa culture.

En vous éloignant un peu du centre, vous aurez accès à des maisons avec 2 ou 3 chambres pour environ 40€ la nuit, où pour 300€ si vous louez au mois. Là encore, ces maisons se trouvent dans des quartiers presque exclusivement thaïlandais, plus calmes, ou on découvre une autre facette de Bangkok.

 

Se déplacer dans la capitale Thailandaise

Il n’y a réellement rien de plus simple que de se déplacer à Bangkok. Les moyens de transport sont nombreux et très bon marché. Il n’y a vraiment que peu d’utilité à posséder une voiture dans la capitale thaïlandaise. Il faut savoir que les taxis thaïlandais sont très nombreux, et sont parmi les moins au monde, avec en moyenne 6 bahts par kilomètre, soit 0,21 €… Vous devez simplement vérifier et parfois réclamer au chauffeur qu’il mette en marche son compteur. 90 % le font immédiatement, mais dans les zones très touristiques il arrive qu’ils proposent un prix à la course, forcément plus élevé.

Le taxi ce n’est donc pas cher, mais aux heures de pointe, c’est parfois très long. En effet, Bangkok est une des villes les plus embouteillées du monde et il faudra donc être particulièrement patient. Pour vous déplacer plus rapidement, le BTS et le MRT sont des trains ou métros de ville qui s’arrêtent toutes les 2 minutes à chaque station. Il ne faut que 40 minutes environ pour traverser tout le centre-ville. Lorsqu’on choisit un logement, il est important de vérifier qu’il se trouve à proximité d’une station. On se déplace ainsi dans tout Bangkok avec beaucoup de facilité.

Les Tuk-tuks font parti du patrimoine thaïlandais et ce n’est pas une simple attraction pour touriste. En effet, dans tous les quartiers de Bangkok, on trouve des tuk-tuks pour se déplacer. Haut en couleur, parfois avec la musique, ils permettent d’arpenter les rues Thaïlandaises avec le vent dans les cheveux. On les utilise pour des petites courses, ils sont un peu plus chers que les taxis, mais ils nous permettent de ramener nos courses à la maison ou de se déplacer à deux, trois ou quatre personnes.

Enfin, à chaque coin de rue, vous trouverez des taxi-bikes pour faire de courte distance pour des prix généralement très bas. Par exemple, si votre chambre est à moins de 1 km de la station de BTS, vous prendrez un taxi-bike qui vous coûtera 10 baths, soit environ 25 centimes d’euro. Des bus gratuits au centre-ville vous amènent vers les stations de BTS ou de MRT et s’arrête prés de nombreux centre commerciaux. C’est plus long, mais on ne paye pas un seul baht!

bangkok location

La nourriture à Bangkok

Bien évidemment, vous trouverez tous les plats de la Thaïlande à Bangkok. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, toutes les régions sont représentées et donc vous aurez évidemment droit à la salade de papayes ou Somtam, qui est le plat le plus dégusté au pays du sourire. Le Pad thaï est un plat incontournable également, nouille, soja, citron vert, et épices en tout genre, c’est la Thaïlande dans votre assiette. Beaucoup de plats thaïlandais sont très épicés, n’hésitez pas à dire « Maï saï pik » pour ne pas avoir de piment dans votre assiette.

Bien sûr vous pourrez acheter votre nourriture dans la rue comme le font la plupart des Thaïlandais qui cuisine très peu à Bangkok. Les prix sont très attractifs, et il revient presque à plus cher de cuisinier chez soi. La nourriture thaï est très variée, les barbecues de porcs, de poulets, ou de poissons se trouvent à chaque coin de rue. Idem pour les fruits frais que l’on vous coupe le matin, un régal.

Si vous ne raffolez pas de la « street food » vous trouverez facilement des restaurants. Là encore, même dans les quartiers les plus calmes il y a toujours quelques restaurants. Comme je vous l’explique plus haut, Bangkok est cosmopolite, et on trouve donc tous les styles de cuisine. Que vous souhaitiez une pizza, des burritos, des sushis, un kebab, et même une quiche lorraine ou un cassoulet, vous trouverez votre bonheur. Italien, français, indien, turc, japonais, chinois, etc, tout le monde y trouve son compte.